Appuyez donc sur le champignon

LAMELLES

C’est un curieux ouvrage, composé d’une diversité de nouvelles et de récits, de détournements et de recettes, un univers étrange, à l’image du monde coloré des champignons... Comment peut-on être un champignon ?. A cette question initiale posée par l’auteur, mathématicien de son état et rompu au cartésianisme, suit une cascade de délires dignes d’un fumeur de peyotl !

D’abord, il y a le nom des champignons, invitation aux chemins secrets de l’imagination, à la promenade en sous-bois, aux périodes de pousse au fil des saisons : vesse de loup, morilles, pézizes, russule jolie, oronge des Césars, volvaire soyeuse, squamanite parfumée, lépiote, rhodote palmée... Les « têtes » de chapitre sont déjà des chapeaux sur pieds formant familles, vénéneuses ou comestibles : outres, éponges, fatales, impériales, satyres, recluses...

Bolets et amanites entrent ainsi dans une danse de souvenirs et d’inspiration romanesque, la recherche de champignons s’enrichir d’une quête artistique et l’auteur démontre, s’il le fallait, qu’on peut être scientifique et superbement littéraire. Christophe Till Geissler fait de ces Lamelles une copieuse et appétissante poêlée, pleine de surprises, notamment la rencontre de Jacky de Dordogne (p.72) et de son ancienne truffière.

Les descriptions alternent l’observation documentaire et la poésie pure, les parfums de la forêt et les impressions de voyage, avec quelques belles recettes à mettre en pratique après soigneuse vérification chez le pharmacien : coulemelle au feu de bois, filets de sole aux coprins chevelus, confit de poule aux cèpes, croûtes aux morilles et aux pointes d’asperges...

Instructif sur le fond et séducteur dans la forme, cet ovni de la fiction et de la mycologie réunies mérite une découverte, comme le bonheur d’une cueillette imprévue !

S.B-T

Lamelles, Christophe Till Geissler, éditions du Rocher (récits, Le serpent à plumes) 19 euros.