Le Livre Gourmand au féminin

Rares dans le domaine de la grande gastronomie, les femmes sont pourtant omniprésentes dans celui de… la cuisine. Pour leur rendre hommage et leur apporter la visibilité qu’elles méritent, le SILG vient de créer un tout nouveau prix : le Prix du Livre Gourmand au féminin. Une récompense qui distinguera pour la première fois en novembre 2016 un ouvrage pratique écrit par une ou plusieurs femmes et dont la vocation n’est pas forcément gastronomique mais tout simplement gourmande.

Tables étoilées : où sont les femmes ?

Hélène Darroze, Anne-Sophie Pic, Stéphanie Le Quellec, si l’on a en tête quelques noms prestigieux de femmes étoilées, force est de constater qu’elles restent marginales dans le monde très masculin de la gastronomie. Depuis Eugénie Brazier en 1933, chef du célèbre établissement lyonnais La Mère Brazier, il aura fallu attendre 2007, soit 74 ans, pour qu’une femme, en l’occurrence Anne-Sophie Pic, reçoive sa troisième étoile ! En 2015, sur les 609 tables étoilées du guide Michelin France, 16 seulement sont portées par des femmes. Et pourtant, si peu de femmes appartiennent au cercle très fermé de la grande gastronomie, elles sont omniprésentes en cuisine. Et c’est là tout le paradoxe, car au quotidien, ce sont bel et bien les femmes qui cuisinent, transforment, transmettent, éduquent les palais, partagent les savoir-faire gourmands. Corollaire de cette intense et ancestrale activité féminine aux fourneaux : l’essentiel des livres pratiques est écrit par des femmes. Qu’elles soient journalistes, bloggeuses, consultantes, chefs à domicile ou cuisinières du quotidien, elles ne cherchent pas à collectionner les étoiles ou les macarons, mais ont simplement à cœur de partager leurs expériences et leurs passions.

Des femmes hyper pointues

Parmi elles, on trouve des stars du petit écran, à l’instar de Maïté en son temps, de Julie Andrieu et ses fameux Carnets de Julie ou de Luana Belmondo qui nous fait découvrir sans complexe son Italie gourmande. Elles nous aussi font volontiers voyager à travers les cultures culinaires du monde : Sandra Salmandjee autour de l’Inde, Laure Kié autour du Japon, Sylvie Da Silva autour du Portugal ou encore Marie Kerouedan autour du Sud-Ouest. Parmi ces femmes-auteures, se distinguent des spécialistes des modes de cuisson, comme Keda Black qui les passe tous en revue ou Liliane Otal, incontournable signature de la cuisine à la plancha. À l’opposé, Marie-Sophie L. ou Camila Prioli se sont spécialisées dans le manger cru et Marie-Claire Frédéric dans l’art des aliments fermentés.
Du côté du manger bio et sain, les femmes sont aussi très présentes, comme Linda Louis ou Cléa autour de la cuisine végétarienne, Marie Laforêt de la cuisine vegan, Solange Ceccato ou Frédérique Barral autour du sans gluten ou encore Florence Arnaud autour des allergies alimentaires. Inspirées par certains produits, les femmes n’hésitent pas à leur consacrer des livres : Mathilda Motte et le miso ou encore Ségolène Lefèvre avec le vin en cuisine. Autant de femmes, autant de regards, autant de livres pratiques… dont le plus singulier sera primé par le jury de l’édition 2016 du SILG au travers du prix « Les Savoureuses ».

Sonia Moumen, Conglomira-Conseil éditorial